10/03/2018

Chaussures Louboutin Femme 2015

Damas, 1955. Le père des actuels dirigeants, Michel Chalhoub, est le premier à importer du luxe made in France au Moyen Orient. Il livre des couverts Christofle à des familles fortunées jusque là habituées à manger avec leurs doigts. C’est une idée fausse qui nous a conduits, mercredi soir, à la deuxième nuit du trading, salle Wagram à Paris. Que pensait on trouver en ces lieux huppés, à un jet de Louboutin des Champs Elysées? Une assemblée de jeunes actifs encostumés, échangeant les récits de leurs expériences plaquées or. Qu’a t on vu en réalité? Quelques centaines de représentants de la classe moyenne supérieure, taquinant le forex deux heures par jour depuis leur domicile pour un résultat tantôt rondelet, tantôt misérable..

Las ! On attendait John Malkovich, et le voici, mais sans sa mallette ! Cette fameuse mallette en croco blanc qui sert de fil rouge à la plupart des articles parus à son sujet ces deux dernières années. Vous aussi vous me parlez de la mallette !, s’étonne l’acteur, ce jour barbu, d’une voix douce parfois jusqu’au flûté. Au Festival de Saint Sébastien, ça a pratiquement été l’émeute : à l’aéroport, où des photographes m’attendaient, je m’apprêtais à la poser quand ils se sont tous mis à hurler : « La mallette !!!! la mallette !!!!! » Elle fait fantasmer tout le monde, on la dit en croco alors que c’est du faux, moi je l’aime beaucoup mais quand même, ça me dépasse.

Depuis sa toute première paire créée en1991, les chaussures Louboutin ont toujours eu des semelles rouges. Ce signe distinctif audacieux est devenu la marque de fabrique de l’entreprise pour toutes les clientes Louboutin dans le monde, comme pour celles qui rêvent de le devenir. Qu’une société aussi puissante que Saint Laurent reproduise ce signal connivent et identificatoire sur ses propres chaussures ne pouvait que blesser Christian Louboutin.

Il existe également des minorités agissantes qui prônent une immigration sans limite et qui influent sur la politique du pays. Il n’est pas rare de voir des autocollants Refugees Welcome un peu partout dans la ville ou bien des tags signés par les antifas qui décrètent que la ville est une ville sans néo nazis, sans compter les logos pro LGBT promus dans les magasins. Les prestations sociales très généreuses en Suède, dont les migrants bénéficient en grande partie, semblent les convaincre de rester dans cette région peu hospitalière en hiver..

Dans la foire d’empoigne qu’engendrent ces questions explosives, Kongo a choisi son camp. Tranquillement, et sans prosélytisme, il s’est même associé à la maison Hermès en leur dessinant deux carrés. Une collaboration qui s’est jouéepar hasard et sur un coup de dés chinois!Le projet avec Hermès a démarré sur une rencontre fortuite à Hong Kong, explique t il.

Laisser un commentaire