10/03/2018

Christian Louboutin So Kate 2015

L’agence de conseils et de tendances PeclersParis devait présenter, lundi 9 juillet, la nouvelle édition de Futur(s), son cahier de tendances pour les années à venir. Ce très coûteux ouvrage (5 500 euros HT) s’adresse aux entreprises ou aux collectivités désireuses de concevoir de nouveaux produits (électroménager, high tech, sport.). Pour le composer, PeclersParis a rassemblé des éléments (tendances sociétales, expositions, livres, affiches de film.), analysé les phénomènes, et imaginé des produits les plus fous..

Dans cette cité du golfe Persique, les piscines et les jardins qui entourent les maisons font simplement partie du décorum. Les températures grimpant jusqu’à 45 48 degrés, chacun cherche plutôt refuge dans des endroits climatisés. Lina retrouve régulièrement ses amies, golden ladies comme elle, au Jumeirah Beach Hotel, un 5 étoiles, idéalement placé entre la plage et les boutiques de luxe du walk, la promenade de bord de mer.

Originaires de Lens, oùles mecs sont tous les jours habillés sang et oraux couleurs de leur équipe, la Brune et la Blonde ont baigné dans le foot depuis toujours etse sont maquées avec des supporters, reconnaissent elles. Mais les connaissances qu’elles ont acquises auprès d’eux leur servent tous les jours:Tout le monde parle de foot, c’est un lien entre les gens. On s’en aperçoit quand on part en voyage à l’étranger où quand on se fait contrôler par un flic, sourient elles.

Tout simplement parce que je n »arrivais pas à marcher avec des talons plus haut. Enfin si. Mais bon, vous voyez quoi, j’avais pas envie de marcher comme si à chaque pas, je risquais la chute fatale. Un parti pris à l’image de l’exposition, surprenante et vivante. On aurait pu craindre le contraire. Que faire d’une collection de malles ? C’était compter sans l’imagination du commissaire d’exposition, Olivier Saillard, actuel directeur du musée Galliera.

La maison de couture, qui ne possède qu’une seule boutique dans le monde, rue du Faubourg Saint Honoré à Paris, souhaiterait désormais aller voir ailleurs. Le groupe andorran Reig, qui l’a rachetée en octobre 2006 et oeuvre dans l’hôtellerie de luxe, l’immobilier, le tabac, ou encore la mode, aimerait étendre son emprise. « Nous aimerions nous installer à Londres », confirme t on chez Azzaro..

Devant la porte noire de jais, l’hôte des lieux gare ses iris dans ceux de la file qui patiente. Rien d’arbitraire dans ses choix, il sait s’il doit faire entrer des filles, un couple ou des garçons, comme une marquise rééquilibrerait ses plans de table en permanence. J’essaie d’être juste et j’explique, justifie le physio.

Laisser un commentaire