10/03/2018

Louboutin 2015 Fall

Dès qu’Isabelle a dit oui, j’ai compris que j’allais pouvoir montrer mon histoire comme un conte, et non dans une optique trash. Dans le film, Isabelle a plusieurs visages, scrutés à travers le regard de la petite fille. C’est très beau, ce que fait Isabelle.

Au sein de la bande de copines composée, outre Carrie, de Miranda l’avocate carriériste et cynique (power suits, Helmut Lang), Samantha l’attachée de presse nymphomane (une Versace MILF) et Charlotte la galeriste wasp (Ralph Lauren), Carrie est la plus pauvre mais la plus lookée. Elle vit pour et par les vêtements, préfère acheter Vogue et sauter un repas, se sent mieux nourrie comme ça. Il est difficile de résumer le style hétéroclite de Carrie, patchwork expérimental pas toujours très gracieux, révélateur d’une passion trop vive et presque incontinente pour la chose vestimentaire.

On est différente physiquement et au niveau du caractère également. Nous ne sommes une seule et même entité mais, bien deux distingue. C’est l’erreur que, font beaucoup de personne qui n’ont aucune conscience de la gémellité. » Je parais peut être froide sur le moment mais, les gens m’agace avec ce genre de question.

Miu Miu, Dolce Gabbana, REDValentino ou encore Christian Louboutin. Les designers les plus adulés de la planète y sont ainsi représentés. Les escarpins se parent de dentelle, d’un costume de renard, d’un papillon ou encore de bijoux magnifiques. Louvre, Musée Rodin? Opéra Garnier? Shopping bien sûr. L’actrice, qui était dans la capitale pour l’avant première de son film Water for Elephants est allée de chez Céline (dans le XVIe arrondissement) Claudie Pierlot (même arrondissement) puis chez Christian Louboutin (aux Halles) et finalement chez Merci dans le Marais. C’est vrai qu’à New York, il n’y a pas grand chose pour le shopping..

Si les amours de Selena Gomez sont tabous, la chanteuse actrice se plaît à raconter son enfance texane à Grand Prairie (c’est tellement chic quand vous le prononcez à la française !). Née de parents encore lycéens (sa mère a alors 16ans et sonpère, d’origine mexicaine, 17), elle vit chez ses grands parents quand ses géniteurs sont à l’école. Si j’étais restée là bas, je me serais probablement mariée avec mon amour de collège et j’aurais des enfants, devise Selena, que son admiration pour le modèle familial n’empêchait pas de caresser d’autres ambitions.

Ce nouveau visage a été diffusé sur le site d’Interpol et à tous les médias. Le colonel de police Apichart Suriboonma, représentant d’Interpol en Thaïlande, est persuadé qu’il se trouve encore dans le pays: Nous nous concentrons sur les zones touristiques comme Pattaya et Phuket, ces endroits où il est facile d’approcher des enfants qui y deviennent victimes. Car Christopher sillonne l’Asie du Sud Est depuis2001, enseignant l’anglais en Thaïlande, puis au Vietnam, au Cambodge, enfin en Corée du Sud.

Laisser un commentaire