10/03/2018

Louboutin Paris Femme

Une meilleure consideration. En France on en est reste a la relation seigneur/manant. Donc tu ferme ta gueuel et tu fais ce qu on te dit. J’avais un manteau noir. Un poète me l’a offert il y a des années, pour mon cinquante septième anniversaire Chaque fois que je l’enfilais, j’avais l’impression d’être moi même. Les mites aussi l’appréciaient et il était criblé de petits trous le long de l’ourlet, mais cela m’était égal.

Comme dans les contes, il rencontre alors successivement deux fées. La première s’appelle Hélène de Mortemart, qu’il réussit à joindre au téléphone en appelant la maison Christian Dior. Mes dessins lui rappelaient les souliers d’André Perugia, un bottier des années 30, et elle m’a donc recommandé à l’atelier Charles Jourdan, à Romans sur Isère, où j’ai vécu un an.

C’est presque fascinant. Ainsi, quand elle résidait encore chez ses parents, avant sa période d’université, il n’était pas rare de la voir dehors à des heures indues ou encore sur le balcon de sa chambre à observer les étoiles. 09. C’était un ancien hôtel particulier au16rue de la Goutte d’Or. On s’y installait de proche en proche, une amitié qui en pousse une autre. Il y avait un grand salon, une cheminée en état de marche, on pouvait marcher sur le toit et y pique niquer, ça avait beaucoup de charme.

Selon le site All4Syria, qui semble tenir ces photos pour authentiques, il est probable que la présence de l du chef de l si ce n celle de son mari, lui a été suggérée par les conseillers en communication britanniques recrutés pour améliorer son image. Celle ci avait été durablement écornée par l que la revue Vogue avait consacré à cette Rose du désert, à ses tenues coûteuses et à ses chaussures Louboutin, à la veille de l en Syrie. Supprimé de son site par la revue, cet article a été pieusement conservé sur un site non officiel du président Al Assad.

Au début c’était pour voir Karl Lagerfeld en vrai pour la première fois, mais je ne les pas vu. Grosse déception. Mais je voulais voir aussi le look des personnes qui allaient au défilé. La douceur de la Ddass. Un livreur interrompt le récit. La maison Dior vient déposer les robes pour Marrakech.

La Fashion Avenue? L’équivalent du Triangle d’or à Paris, entièrement consacré aux boutiques de luxe : Dior, Chanel, Louis Vuitton, Cartier, Hermès, aucune ne manque à l’appel. Justement, ce soir, je suis invitée à un gala de charité. Je porterai une robe Chloé, mais je dois parfaire ma tenue.

L’actriceincarne ainsiélégance et minimalisme dans le film Reverso by Christian Louboutin. Elle s’y montre sous deux facettes : tantôt docile, vêtue de blanc, tantôt démon, habillée d’une robe fluide rouge. Elle attend, pieds nus sur le carrelage biseauté, la cuisson d’un gâteau, à côté d’un piano de cuisine turquoise.

Laisser un commentaire